mercredi 22 mai 2024

Vic : les pendules sont à l'heure

 


Vic avait, comme qui dirait, "remis les pendules à l'heure" en 2023. Et bien c'est confirmé ! Des toros franchement bien présentés (quasiment sans exceptions). Un effort vraiment visible de mise en valeur des toros au 1er tiers. Evidemment quelques décisions présidentielles ont fait débat ; mais globalement les éléments permettant de voir de véritables corridas sont là. Et c'est ce qu'on demande à des organisateurs. Le reste ne leur appartient pas. D'autant plus quand le nombre d'élevages susceptibles de contenter l'aficion torista se réduit à peau de chagrin...

Dès que le toro est intègre, fort et bien armé, pour peu qu'il soit solide et assez mobile (et ce fut très souvent le cas), les ingrédients sont là pour un spectacle "entretenu".

A bon entendeur... salut !!! 

vendredi 12 avril 2024

Les taureaux s'ennuient le dimanche

Samedi 6 avril 2014

Saint-Perdon au Plumaçon / An ... ne plus finir

Chronique d'une novillada ordinaire. Et c'est bien le problème.


Que les taureaux s'ennuient le dimanche, nous sommes quelques-uns encore dans le sud-ouest de la France à n'en avoir que faire. Mais que les aficionados s'ennuient le samedi, c'est tout autre chose.

La journée avait été bien trop joyeuse pour vous proposer un compte-rendu détaillé des trois heures passées au Plumaçon. Ce qui est sûr, c'est que les sourires croisés en ville et le visage radieux de la jeunesse montoise dépareillaient cruellement avec les mines déconfites ou résignées du maigre public des arènes. Là-bas, la foule et l'allégresse. Ici, pour nous, l'abattement. Mais pas le déni !

La tauromachie est un spectacle bien trop cher et bien trop contestable pour qu'on s'y morfonde aussi souvent. Les corridas ratées font évidemment la grandeur des réussites. C'est une des spécificités de notre passion. Mais on ne peut que se féliciter que les néophytes soient restés festoyer dans les bars. Et hélas, ils ne rejoindront jamais la communauté des aficionados si le ratio échec / succès ne s'inverse pas. Pourquoi venir s'ennuyer au arènes ? Il faudrait être fou...

Nous sommes fous.

Mais attention, il se pourrait que nous soyons bientôt de moins à moins nombreux à l'être.

samedi 6 avril 2024

Jour de novillada au Moun